Ecouter | Voir Découvrir |     Adhérer |   Soutenir |     Pétitions | Nous écrire |
 Dernières nouvelles
 Point de vue et analyses
 Infos d'Algérie
 Réactions et humeurs
 Revue de presse
 Discriminations
 Harkis restés en Algérie
 Libre circulation
 Lois et mesures
 Mémoriaux et fondations
 Guerre d'Algérie
 Présence française
 Histoire avant 1830
 Définitions
 Les engagements
 Pendant la guerre
 Après le 19 mars 1962
 L'accueil en France
 Les secours
 Les révoltes
 Les commissions
 Commemorations
 Mémoires/témoignages
 Les SAS
 La DBFM de Nemours
 André Wormser
 François Meyer
 Clara Lanzi
 H. Denoix de Saint Marc
 Autres
 Forum 1
 Forum 2
 Signer les pétitions
 Ecouter les émissions
 Voir nos sondages
 
 

Des Harkis pris pour cible...

La présidente de l’Association des Harkis et des Rapatriés d’Algérie de l’Aube et de la Bourgogne nous signale qu’une famille de Harkis a été prise pour cible par des inconnus et qu’une plainte avait été déposée auprès de la gendarmerie de Saint-Valérien dans l’Yonne pour injures et détériorations de biens.

Dans une petite cité de l’Yonne, Saint-Valérien, des tags d’insultes et d’injures à caractère racistes à l’encontre des Harkis ont été découvert début juin sur quatre voitures stationnées dans le quartier de l’oasis ainsi que sur les murs d’une maison appartenant à une famille de Harkis. Ce quartier existe depuis les années 1960. Il avait été construit à l’époque pour accueillir des familles de Harkis arrivées en France...

La teneur des tags, tels que "la France vous a baisé... mort aux Harkis" ne laisse aucun doute quant à la population visée par ces injures inqualifiables qui visent à la fois les Harkis mais aussi la France.

Les sanctions prévues pour de tels propos doivent être appliquées avec toute la rigueur de la loi afin que ces actes impardonnables ne se renouvellent plus.

La plainte déposée par les familles concernées et la présidente de l’association des Harkis de l’Aube et de la Bourgogne devrait permettre l’application de la nouvelle loi votée en début d’année assimilant les Harkis aux militaires et interdisant de porter atteinte à leur honneur. Les juges vont-ils enfin appliquer pleinement les lois votées par le législateur ou encore une fois, comme dans le cas Freche, vont-ils trouver un nouvel artifice pour éviter de sanctionner l’atteinte à l’honneur des Harkis ? Mais pour cela il est d’abord nécessaire que les forces de l’ordre trouvent les auteurs de ces faits délictueux.

Nous exprimons toute notre solidarité aux Harkis de l’Aube et de Bourgogne. Notre soutien total leur ait pleinement acquis.

Pour manifester votre solidarité et votre soutien à ces hommes et ces femmes dont l’honneur a été bafoué et la dignité gravement atteinte sans que ces actes hautement condamnables n’aient été dénoncés ni condamnés par personne hormis les intéressés, vous pouvez écrire ou téléphoner à :

Madame la Présidente de l’Association des Harkis et des Rapatriés d’Algérie de l’Aube et de Bourgogne

16, rue de Mondereau

89100 SENS

Téléphone : 06 73 57 96 65




 
Une vieille recette pour former les enfants de harkis

Harkis, on vous prend pour des cons !

Machiavel n’aurait pas fait mieux !!!

Le MIDAC : entre propagande et réalité !

Réaction à la polémique sur le colloque de Volvic

 :: AJIR France
 Création
 Charte/Revendications
 Bureau national
 Délégations
 Communiqués
 :: Procès
 Barre
 Messmer
 Péju
 Siné
 De Gaulle
 Katz
 Frêche
 Plainte contre X...
 JF Kahn
 Autres
 :: Associations
 Pieds Noirs
 Harkis
 Anciens combattants
 :: Figures de la cté 
 Disparus
 Les élus musulmans
 Réussites
 Militants
 :: Organismes
 HCR
 Halde
 CES
 FASILD
 ONAC
 Concertation
 :: Parlement
 Débats/rapports
 Quest./communiqués
 Lettres
 :: Lettre d'info
 

 

 
© Copyrights Harkis.com 2006