Ecouter | Voir Découvrir |     Adhérer |   Soutenir |     Pétitions | Nous écrire |
 Dernières nouvelles
 Point de vue et analyses
 Infos d'Algérie
 Réactions et humeurs
 Revue de presse
 Discriminations
 Harkis restés en Algérie
 Libre circulation
 Lois et mesures
 Mémoriaux et fondations
 Guerre d'Algérie
 Présence française
 Histoire avant 1830
 Définitions
 Les engagements
 Pendant la guerre
 Après le 19 mars 1962
 L'accueil en France
 Les secours
 Les révoltes
 Les commissions
 Commemorations
 Mémoires/témoignages
 Les SAS
 La DBFM de Nemours
 André Wormser
 François Meyer
 Clara Lanzi
 H. Denoix de Saint Marc
 Autres
 Forum 1
 Forum 2
 Signer les pétitions
 Ecouter les émissions
 Voir nos sondages
 
 

Frêche

Affaire Frêche du 11 février 2006.

Georges Frêche est Président du Conseil Régional du Languedoc Roussillon. Il a été Maire et député de Montpellier. Professeur de droit, c’est un des éléphants du PS. Il règne en maître sur la puissante fédérations socialiste de l’Hérault.(D’où sans doute une consternante bienveillance à son égard de la part de certains élus du PS comme Julien Dray, Jack Lang ou Ségolène Royal)

Jusqu’à ces dernières années, sa mégalomanie et ses déclarations fracassantes, en avait fait un personnage atypique mais pas forcément antipathique car on lui reconnaissait aussi d’avoir "réveillé" Montpellier. Vis à vis des Harkis et des Pieds Noirs, cet homme qui connait bien leur histoire semblait jusqu’à peu plutôt compréhensif à leur égard.

Mais depuis quelques années, les dérapages de Frêches sont de plus en plus fréquents et de plus en plus graves. Est ce du à la maladie comme le prétendent certains de ses administrés ou est l’expression d’un racisme refoulé comme le laisse entendre ses adversaires ? En peu de temps, Frêche est en matière d’insultes, de racisme et de provocation un dangereux récidiviste.

Toujours est il que ses propos sur les harkis ( traités publiquement de "sous-hommes") sont aussi inadmissibles que l’insulte faite à Sa Sainteté Jean Paul II (traité d’abruti) ou que les remarques racistes sur l’équipe de France de foot (trop de Noirs selon lui).Ces derniers propos ont provoqué un tollé chez les politiques comme chez les joueurs (Thuram, Malouda).

Dès le 18 février, une semaine après les propos odieux de Frêche contre les Harkis, et ses fausses excuses, AJIR organisait un rassemblement à Montpellier de 800 personnes. Le Président d’AJIR France et d’AJIR 34 condamnaient fermement ses propos et demandaient des sanctions de PS et surtout de la Justice. (Lire discours du Président d’AJIR) Une mise en examen a été décidée puis un procès était mis en oeuvre. L’audience a eu lieu le 30 novembre 2006. Le verdict est tombé le 25 janvier 2007 : Frêche condamné !




 
Une vieille recette pour former les enfants de harkis

Harkis, on vous prend pour des cons !

Machiavel n’aurait pas fait mieux !!!

Le MIDAC : entre propagande et réalité !

Réaction à la polémique sur le colloque de Volvic

 :: AJIR France
 Création
 Charte/Revendications
 Bureau national
 Délégations
 Communiqués
 :: Procès
 Barre
 Messmer
 Péju
 Siné
 De Gaulle
 Katz
 Frêche
 Plainte contre X...
 JF Kahn
 Autres
 :: Associations
 Pieds Noirs
 Harkis
 Anciens combattants
 :: Figures de la cté 
 Disparus
 Les élus musulmans
 Réussites
 Militants
 :: Organismes
 HCR
 Halde
 CES
 FASILD
 ONAC
 Concertation
 :: Parlement
 Débats/rapports
 Quest./communiqués
 Lettres
 :: Lettre d'info
 

 

 
© Copyrights Harkis.com 2006