Ecouter | Voir Découvrir |     Adhérer |   Soutenir |     Pétitions | Nous écrire |
 Dernières nouvelles
 Point de vue et analyses
 Infos d'Algérie
 Réactions et humeurs
 Revue de presse
 Discriminations
 Harkis restés en Algérie
 Libre circulation
 Lois et mesures
 Mémoriaux et fondations
 Guerre d'Algérie
 Présence française
 Histoire avant 1830
 Définitions
 Les engagements
 Pendant la guerre
 Après le 19 mars 1962
 L'accueil en France
 Les secours
 Les révoltes
 Les commissions
 Commemorations
 Mémoires/témoignages
 Les SAS
 La DBFM de Nemours
 André Wormser
 François Meyer
 Clara Lanzi
 H. Denoix de Saint Marc
 Autres
 Forum 1
 Forum 2
 Signer les pétitions
 Ecouter les émissions
 Voir nos sondages
 
 

L’actualité vue de la fenêtre d’AJIR

Mme Royal se glorifiant du soutien de Frêche : attristant et inquiètant !

(GIF)

Georges Frêche, président du comité de soutien de Ségolène Royal : Réaction d’AJIR pour les Harkis.

Ségolène Royal dans l’interview accordée au Midi Libre le 4/11/2006 déclare « qu’elle n’aura aucune réticence à se retrouver le 8 Novembre sur la même tribune que G. Freche » bien que ce dernier soit toujours suspendu du bureau national du Parti Socialiste suite aux propos inadmissibles qu’il avait tenu contre les Harkis et qui avait scandalisé la majorité des Français, de gauche comme de droite.

Ségolène Royal explique sa position par le fait que les propos de Frêche sont dus à son « tempérament ». Si quelqu’un traitait un Français d’origine juive de « sous homme », se contenterait-elle de mettre cela sur le compte du « tempérament » ? Ce n’est plus de l’ouverture d’esprit ou de la tolérance mais un inquiétant manque de courage ou de repères éthiques ! Surtout pour quelqu’un qui brigue les plus hautes instances de la République. Et que les choses soient claires, AJIR aurait réagi avec la même fermeté si quelqu’un d’autre, de gauche, de droite ou du centre avait comme Madame Royal balayé avec la même désinvolture le comportement inadmissible de Georges Frêche. Comment en effet ne pas être troublé de voir un prétendant à la « magistrature suprême » faire passer l’élection interne de sa personne avant l’éthique, la morale, la justice ?

Comment ne pas être choqué par le fossé et l’incohérence entre d’une part l’affichage de la volonté de promouvoir un « ordre juste » et d’autre part le choix de faire présider son comité de soutien en Languedoc Roussillon par « Georges Frêche », actuellement « prévenu » qui a traité les Harkis de « sous-Hommes » ? (Passe au Tribunal de Montpellier le 30 novembre)

Comme les lecteurs peuvent le constater, sur le fond, AJIR partage l’émotion de Dali Naceri exprimée à titre personnel sur le site Harkis.info. En revanche, nous ne partageons pas le ton polémique, voire pamphlétaire et partisan. AJIR compte parmi ses membres des personnes adhérentes à tous les partis, de gauche (dont le PS et les Verts), à droite (dont l’UMP et PR) et au centre (UDF). En conséquence la ligne d’AJIR est de défendre les Harkis contre toutes les attaques, d’où qu’elles viennent en faisant abstraction de tout autre élément.

Mohand Hamoumou Président national d’AJIR pour les Harkis




 
Une vieille recette pour former les enfants de harkis

Harkis, on vous prend pour des cons !

Machiavel n’aurait pas fait mieux !!!

Le MIDAC : entre propagande et réalité !

Réaction à la polémique sur le colloque de Volvic

 :: AJIR France
 Création
 Charte/Revendications
 Bureau national
 Délégations
 Communiqués
 :: Procès
 Barre
 Messmer
 Péju
 Siné
 De Gaulle
 Katz
 Frêche
 Plainte contre X...
 JF Kahn
 Autres
 :: Associations
 Pieds Noirs
 Harkis
 Anciens combattants
 :: Figures de la cté 
 Disparus
 Les élus musulmans
 Réussites
 Militants
 :: Organismes
 HCR
 Halde
 CES
 FASILD
 ONAC
 Concertation
 :: Parlement
 Débats/rapports
 Quest./communiqués
 Lettres
 :: Lettre d'info
 

 

 
© Copyrights Harkis.com 2006